La gemmothérapie

Mis à jour : il y a 3 jours

Ce domaine de la phytothérapie utilise les bourgeons et les jeunes pousses des végétaux, principalement des arbres et des arbustes


L'origine du nom de cette thérapie naturelle est le mot latin « gemma » qui signifie « bourgeon ». Des préparations utilisant les bourgeons de sapin et de peuplier figurent dans des pharmacopées anciennes datant du Moyen-Age. Dans les années 60, un médecin belge, P. Henry, créa cette méthode qu'il nomma « Phytoembryothérapie ».Le Dr M. Tetau, un médecin français, la retravailla et la développa sous le terme de Gemmothérapie, terme adopté et reconnu partout de nos jours.

Pour procéder à l'extraction des composés actifs on utilise la macération des bourgeons dans une solution d'eau, de glycérine et d'alcool. (Il existe actuellement des macérats sans alcool) On obtient ainsi un macérat glycériné. Cet extrait renferme alors toutes les substances contenues dans le bourgeon, car tous les composés actifs de la plante en pleine croissance sont contenus dans les tissus embryonnaires végétaux. C'est le Totum de la plante, ou la phytothérapie globale.Le bourgeon renferme à lui seul les propriétés des fleurs, des feuilles et des fruits. Il contient des acides aminés, des vitamines, des oligo-éléments, des minéraux, des phyto-hormones. Toutes ces substances font du macérat glycériné une aide naturelle efficace et remarquable.


Quelques exemples...


Le macérat glycériné « phare » : Le bourgeon de Cassis. Sa sphère d'action est en effet très étendue, on l'utilise dans de nombreuses situations : c'est un puissant anti-inflammatoire dans les cas de douleurs articulaires, ligamentaires et tendineuses. Il est très efficace au niveau du système respiratoire, contre les problèmes d'asthme, de bronchite chronique, de rhinite allergique. Il possède une action cortisone-like, mais sans les effets secondaires néfastes. Il s'avère également une aide remarquable dans les pathologies aigües et chroniques.

Le bourgeon d'Aubépine : c'est l'arbuste du cœur, des 3 « R » : Il ralentit et régularise le rythme cardiaque, il renforce la force de contraction du muscle cardiaque.

Le bourgeon de Tilleul : il renferme à la fois les propriétés de l'aubier (sphère digestive) et celles de la fleur (action sédative). C'est un excellent draineur et anti-spasmodique.

Le bourgeon de Frêne : draineur du système rénal, détoxifiant, anti-inflammatoire.

Le bourgeon de Vigne : indiqué dans les cas d'inflammation chronique et de rhumatismes articulaires.

Le bourgeon de Marronnier: pour les problèmes circulatoires veineux.


Les bourgeons de plantes représentent un outil précieux que je recommande très souvent dans le cadre de l'accompagnement naturopathique. Et les résultats ne se font généralement pas attendre...






© 2020 by Florence Robelet.

Centre de soins Ô - 10 rue Gambetta - 01150 Lagnieu

Sur RDV. Du lundi au samedi, de 9h à 20h

  • Black Facebook Icon