Le Kéfir, la boisson probiotique


Son histoire, sa provenance


Le kéfir est une boisson fermentée qui peut être à base d'eau ou de lait. Cette boisson s'obtient avec les "grains de kéfir", constitués de micro-organismes, des bactéries et des levures vivant en symbiose qui vont ensemencer la préparation et induire une fermentation.

Ses origines sont très anciennes et remonteraient à l'Antiquité. Le kéfir de lait est originaire du Caucase, la provenance du kéfir de fruits (ou kéfir d'eau) serait similaire quoiqu'un peu plus floue. En France, les plus âgés d'entre nous se souviennent de la fameuse "limonade au kéfir". S'étant fait plus rare pendant quelques temps, il est de nouveau bien présent, et on ne compte plus ses adeptes. Sur les réseaux sociaux, conseils et recettes s'échangent, les dons de grains s'organisent et ceux-ci font parfois le tour de notre planète.

Il faut préciser que des grains qui se portent bien se reproduisent assez vite et qu'on peut se retrouver rapidement avec un joli petit stock de réserve...

Les grains de kéfir de fruits sont translucides et d'une consistance un peu caoutchouteuse. Ils sont composés de bonnes bactéries et de levures agglutinées dans une matrice de polysaccharides, ce qui explique l'aspect gélatineux.


Les propriétés et bienfaits


C'est une boisson probiotique par excellence, qui grâce à ses bonnes bactéries, va renforcer le microbiote, notre flore intestinale. La muqueuse intestinale sera mieux protégée contre les éléments pathogènes et contre les effets néfastes des antibiotiques. En renforçant cette muqueuse, on pourra la préserver de la perméabilité intestinale, responsable entre autres, d'intolérances alimentaires. Le système immunitaire est renforcé, le transit intestinal régulé.

Selon certaines études, le kéfir aurait une action bénéfique sur la régulation de la tension artérielle et du taux de cholestérol. Il possède également des propriétés antioxydantes avérées.

Une boisson naturelle, aux nombreux bienfaits, au goût acidulé très agréable de limonade que l'on peut préparer soi-même et agrémenter à volonté. Un moyen de préserver son bien-être que je conseille d'adopter au quotidien en naturopathie. Voici comment procéder:


La recette de base du kéfir de fruits


Dans un contenant en verre (du style bocal "le parfait") d'un litre:

1 litre d'eau de source ou du robinet, décantée (l'eau javellisée et les micro-organismes ne font pas bon ménage; une eau trop chargée en minéraux ne sera pas non plus adaptée)

On ajoute:

- 20 g de sucre blanc bio, soit l'équivalent de 2 cuillères à soupe. On mélange jusqu'à dissolution du sucre.

- 20 g de grains de kéfir

- 1 figue sèche bio

- 1/2 citron bio

On recouvre le bocal d'une gaze ou d'un carré de papier cuisine fermé par un élastique.

Je procède selon cette recette car c'est celle que l'on m'a transmise et que j'expérimente depuis quelques années.

Au bout de 48h

La première fermentation s'est produite. On la nomme: F1

On filtre, on met en bouteille, attention il faut une bouteille de limonade avec un système de fermeture pouvant vraiment résister à la pression. On ajoute le jus du citron. La figue, vidée de tout son sucre lors de la fermentation, n'est plus consommable telle quelle; elle peut alors rejoindre compost, poubelle ou être congelée; il existe des recettes de desserts et de confiture, là non plus je n'ai pas testé.

On peut boire la boisson obtenue. Mais on peut aussi procéder à une 2ème fermentation, F2, pour gagner en arômes et en pétillant. On ajoutera dans la bouteille quelques fruits rouges, du gingembre, ou du romarin... Libre à chacun d'expérimenter les saveurs. 24h plus tard, la boisson est prête. On peut la mettre au frais pour stopper la fermentation ou procéder directement à la dégustation. Attention toutefois à l'ouverture, il est parfois nécessaire de procéder à un "dégazage progressif" (des plafonds s'en souviennent encore...)


A savoir:

48h est la durée moyenne pour une fermentation "neutre".

Une F1 de 24h a des propriétés plutôt laxatives, tandis qu'une F1 de 72h présentera des effets plutôt constipants.

Les grains, lorsqu'on les manipule, ne doivent pas être au contact d'objets en métal; préférer des cuillères en plastique ou en bois.

Le surplus de grains se conserve dans de l'eau, dans un bocal hermétiquement fermé, au réfrigérateur. On change l'eau tous les 10 - 15 jours. Les grains sont alors au repos. On peut ainsi se garder un petit stock de "secours-au-cas-où", ou les donner... ou les composter.

On peut faire son propre levain de kéfir, là j'ai testé, et le pain est excellent!


Vous voulez vous lancer et préparer votre kéfir? Aucun soucis, c'est très simple. Vous pouvez me contacter pour toute question sur ce sujet ou sur la naturopathie, et en plus, je distribue des grains!

Florence Robelet - Naturopathie Ain -

105 vues

© 2020 by Florence Robelet.

Centre de soins Ô - 10 rue Gambetta - 01150 Lagnieu

Sur RDV. Du lundi au samedi, de 9h à 20h

  • Black Facebook Icon