top of page

Les hydrolats : la version "soft" de l'aromathérapie


Les hydrolats sont issus de la production des huiles essentielles qui elles même sont obtenues par la distillation de plantes aromatiques.


A la suite du processus de distillation à la vapeur d'eau, on obtient deux produits différents:

- l'huile essentielle HE qui est constituée des molécules aromatiques du végétal. C'est un concentré liposoluble, qui est donc insoluble dans l'eau (propriété importante à retenir, car on ne versera pas d'huile essentielle pure dans l'eau du bain, par exemple)

- l'hydrolat aromatique HA qui est une phase aqueuse, donc hydrosoluble. Cette eau distillée est recueillie sous l'huile essentielle: l'huile essentielle étant moins dense que l'eau, elle "flotte" à la surface de la phase aqueuse. L’ HA ne contient qu'une petite quantité de molécules aromatiques; c'est cette faible concentration qui va rendre les hydrolats beaucoup plus "doux" et facile à utiliser que les huiles essentielles, tout en en gardant les propriétés similaires.

Un inconvénients toutefois: les hydrolats étant par définition aqueux, leur durée de conservation en est rendue plus limitée. On peut cependant les conserver jusqu'à un an au réfrigérateur.

La différence subtile entre un "hydrolat" et une "eau florale": l'hydrolat est issu de la distillation d'une partie d'un végétal, et cela peut être ses fleurs, ses fruits, ses feuilles ou son écorce. Une eau florale est tout simplement...un hydrolat de fleurs!


Ils ne contiennent des HE que sous forme de traces (environ 1%), une alternative homéopathique aux huiles essentielles en quelque sorte!

En fait l'hydrolat conserve les même propriétés que l'HE mais en beaucoup plus doux et sans toxicité. On peut en effet les utiliser par voie orale, et ce, même chez les touts petits. Les principales utilisations concerneront la pédiatrie et les personnes sensibles.


Quelques exemples d'utilisation:

- Chez le nourrisson, dès 3 mois, on pourra utiliser la fleur d'Oranger, excellente calmante et sédative, ou le Basilic à linalol pour son action apaisante et antispasmodique, à raison d'1 cuillère à café dans un biberon.

- L'utilisation des hydrolats en cosmétologie est très intéressante de par leur composition et leurs propriétés bien sûr, mais aussi de par leur coût, beaucoup moins élevé que certaines huiles essentielles comme la Rose, le Néroli (fleur d'oranger), le Ciste ou l'Hélichryse. On utilisera l'HA de Rose, tonique et régénérant cutané, les HA de Néroli ou de Lavande. La Camomille pour les soins des peaux fragiles ou en compresse oculaire.

- Dans d'autres champs d'application, on pourra associer l'huile essentielle et l'hydrolat en synergie pour une action plus rapide et plus puissante.


N'hésitez pas à me contacter pour plus de conseils personnalisés sur l'utilisation des huiles essentielles. En effet l'aromathérapie est un outil quasi indispensable de la naturopathie.

Florence Robelet - Praticienne Naturopathe EI - Lagnieu




36 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page